Less is more

Un blog pragmatique pour démystifier l'UX

Je ne suis pas plus con

qu’un autre

La première qualité d’un Designer UX c’est d’avoir du bon sens…
beaucoup de bon sens.

J’ai volé ce titre à Henry Miller. Le seul livre qu’il a écrit en français. Une œuvre courte mais pertinente dans laquelle l’auteur se laisse aller à quelques coups de gueule.

 

  • Les écrivains qu’il aime et les écrivains qu’il n’aime pas.

  • Les artistes qu’il aime et les artistes qu’il n’aime pas.

  • Les musiciens qu’il aime et les musiciens qu’il n’aime pas.

  • Les philosophes qu’il aime et les philosophes qu’il n’aime pas.

  • Les politiques qu’il n’aime pas.

  • Les religieux qu’il n’aime pas.

 

Quant à vous, les Designer UX que vous devez aimer sont ceux qui font preuve de bon sens.

 

C’est mon petit coup de gueule à moi!

 

L’UX est à la mode et tout le monde en parle. Tout le monde en parle mais personne ne semble connaître le bénéfice d’une démarche UX.

 

Encore récemment, je suis tombé sur une offre d’emploi intitulée « Développeur UX ». On est soit designer UX, soit développeur Front-End.

 

Les démarches de conception UX sont méthodiques et garantissent le succès d’une application interactive. Pourquoi ? Simplement parce qu'un processus UX permet d’aborder toutes les étapes importantes d'un projet... dans un ordre logique.

 

Mais il faut admettre que ce processus, appliqué à la lettre, est long. La conception collaborative fonctionne à merveille. Mais uniquement si toutes les parties impliquées dans le projet participent activement au processus.

 

Et force est de constater que c’est rarement le cas. Les initiateurs du projet n’ont pas nécessairement le temps disponible. Les budgets ne sont pas toujours suffisants pour approfondir toutes les étapes et mandater tous les spécialistes requis.

 

Et il ne faut jamais sous-estimer le manager IT qui va déployer une énergie inattendue pour ne pas changer ce qui fonctionne déjà (plus ou moins) bien.

 

C’est à ce moment que le Designer UX doit faire preuve de bon sens et s’adapter rapidement au contexte d’un nouveau projet. C’est à lui d'identifier quelles étapes de son processus nécessitent réellement une collaboration rapprochée. C'est également à lui de pondérer ces étapes et d'élaborer un processus de conception qui correspond aux besoins réels de ses clients.

 

C’est donc à lui de prendre en charge certaines étapes et d'être pro-actif en proposant des solutions.

 

Des solutions concrètes, proches de la réalité, faciles à tester, à comparer et à évaluer.

 

Si le Designer UX est là pour faciliter la vie de vos utilisateurs… il est également là pour faciliter la vôtre!

Patrick Graf, Designer UX

expérimenté